« NUIT DE LA SOLIDARITÉ »

Une nuit pour aller décompter les sans-abri de la Métropole : c’est l’objectif de la subvention votée par la Métropole, d’un montant de 21 000, le montant total en ressources humaines étant quant à lui estimé à 44 000 euros pour l’ensemble du programme.

David Richard, pour le groupe, s’est étonné du fait que l’engagement très important des bénévoles présents sur le terrain jour et nuit, ne soient pas davantage reconnus et qu’il faille, aujourd’hui, organiser cette manifestation et ses interventions de terrain pour avoir une estimation des personnes vivant dans nos rues.

Faut-il mettre autant d’argent public pour cette nuit, préférer la sensibilisation des bénévoles, des actions de communication, des comités de pilotage, à une ventilation de cette subvention pour aider concrètement les sans abris ? Occasion pour David Richard de préciser que 44 000 euros, cela représente 800 nuits d’hôtels… Une chose est certaine, l’annonce du Président de la République qu’il ne resterait plus personne dans la rue d’ici 2017 a été une fois de plus, que des mots, qui n’ont pas apaisé les maux.