EMPLOI ET INSERTION : UNE NOUVELLE COMPÉTENCE POUR LA MÉTROPOLE

Une nouvelle compétence pour la Métropole ? Facultative, la Métropole a voté ce vendredi 28 septembre le transfert de la compétence emploi et insertion, destinée à venir, sur le papier, compléter le dispositif métropolitain actuel en matière de soutien à l’emploi, et notamment le financement des Maisons de l’Emploi et Missions Locales.
C’est bel et bien le problème de la lisibilité financière de cette compétence qui pose problème, en réalité.
Pour l’heure, impossible en effet de savoir comment combien la CLECT (Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées) estimerait en 2019 les transferts pour chaque commune, comme le soulignait à titre d’exemple Stéphane Dupont-Ferrier.
Michel Savin a par la suite tenu à exprimer la difficulté à venir en réponse aux interrogations légitimes des élus de chaque commune, sur des coûts, les charges, alors même que les budgets communaux sont dans le rouge et que l’on sait déjà que l’Etat se désengagera rapidement de ces dispositifs, dès le 1er septembre 2019.
Enfin, quelle relation avec Pôle Emploi sera prévue dans le cadre de l’exercice de cette compétence, soulignait Mohamed Gafsi ?
Encore un grand nombre d’interrogations qui restent, à l’heure du vote de cette compétence, en suspend…
C’est la raison pour laquelle les votes ont été multiples, fait parfois de certitudes, d’oppositions et de doutes…