CRISE DES BAILLEURS SOCIAUX: POUR UN DÉBAT MÉTROPOLITAIN

La délibération portant sur la programmation des aides 2018 créée le débat en cette fin d’après-midi! Michel Savin a tenu à réagir à la délibération dont un des points sensibles vise à subventionner de façon exceptionnelle le bailleur social ACTIS , au regard des difficultés traversées par ce dernier pour mettre en oeuvre ses actions.

Le secteur du logement social doit se réformer et revoir son modèle économique, c’est indéniable; nous devons prendre en compte la réforme des APL qui se traduira par une baisse importante de l’autofinancement net des organismes de logement social.
Car cette baisse des ressources va se traduire par une baisse de production de logements sociaux; si l’Etat propose des compensations, qui se limitent essentiellement à des prêts et une facilitation de la cession d’actifs, au vue de la situation financière….il y aura une restructuration du secteur!

C’est en ces termes que Michel Savin a posé le débat, craignant un problème d’équité entre les bailleurs et un favoritisme qui pourrait être source de recours…

Le groupe veut un débat sur la globalité du problème qui touchera l’ensemble des bailleurs!