PROJET METROPOLITAIN : JOURNEE DE SEMINAIRE POUR LES CONSEILLERS METROPOLITAINS !

L’ensemble des 124 conseillers métropolitains étaient conviés, en ce 7 avril 2017, à un séminaire de lancement du projet métropolitain. Enfin ! Réunis à St Martin le Vinoux, les élus étaient invités à partager une journée rythmée autour du témoignage de Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle, ancien VP de la Région Nord-Pas-de Calais chargé du développement durable, de l’environnement et de l’aménagement du territoire. Un témoignage intéressant, dans une formule renouvelée, permettant l’échange autour d’anecdotes concrètes de la méthode d’élaboration de projet territorial.

Les élus présents ont ensuite été invités à « jouer » via un petit quizz interactif visant à la présentation du document remis à chacun, la « valise initiale » : le but du jeu était de tester leur connaissance du diagnostic de leur territoire… Après la pause méridienne, c’est autour de différents ateliers visant à établir « un diagnostic in situ »que les élus ont été conviés à se répartir.

Difficile, pourtant, d’y voir clair : pavé de bonnes intentions, l’atelier « post-it » visait à faire émerger les grandes problématiques pouvant guider les travaux du second semestre. Entendues sur l’atelier auquel participait les élus de Métropole d’Avenir, plusieurs thématiques qui devraient donc être prises en compte… : la conciliation, pour les élus, de la représentation de leur commune et de la métropole, la Métropole dans son grand territoire, ses liens avec la Suisse, l’Italie, la recherche d’un modèle pour l’économie de demain (soutien à la filière bois, agriculture ?), le maillage territorial pour l’accessibilité à la santé pour tous, ou encore quelle place pour le triptyque université recherche entreprise, la dimension éducative métropolitaine…

La restitution finale de ces ateliers laissait d’autant plus perplexe qu’il y avait au final, autant d’élus que d’idées, de propositions, de thématiques à aborder ces prochains mois.

Comment le projet métropolitain va t-il parvenir à donner, pour les 15 années à venir, une vision structurante du territoire de demain ? Et surtout, pour quel objectif ? A la sortie de ce séminaire, beaucoup d’ambition, mais beaucoup également d’interrogations, auquel l’ensemble des élus devra répondre au sein des groupes de travail. Nos élus du groupe Métropole d’Avenir ont tenu à soulever le problème de la gouvernance intercommunale, notamment de certains COPIL, très instructifs, arrêtés du jour au lendemain jusqu’à la découverte, quelques temps plus tard -en conseil ou en conférence des maires- que des éléments décisionnels avaient déjà été arrêtés.. !
Gageons que ce projet métropolitain sera, cette fois-ci, l’occasion d’une réelle « co-construction » qui n’oubliera aucune commune.