Coeurs de ville-Coeurs de Métropole/Grenoble : 4 nouveaux recours déposés !

Ce mardi 7 février, Jean-Damien Mermillod-Blondin, Président du groupe Métropole d’Avenir a déposé 4 recours au Tribunal Administratif de Grenoble.

2 recours sur le fond et 2 recours en référé suspension pour tenter de suspendre le projet Coeurs de ville-Coeurs de Métropole/Grenoble qui ne peut être réalisé dans les conditions proposées par la Métropole, le SMTC et la ville de Grenoble.

Pas d’opposition au fait de rendre un peu plus piéton le centre ville, pas d’opposition à faciliter la pratique du vélo, la marche à pied ou l’usage des transports en commun.

Mais pas à n’importe quel prix ! Il faut absolument connaître quelles en seront les conséquences, les impacts, sur la qualité de l’air, sur les niveaux de bruit, sur les déplacements, sur l’économie locale.